Le guide de votre bien-être à domicile

Repas de bébé

Actualités

Doutes sur les valeurs nutritives des petits pots pour bébés

Pour nourrir leurs enfants, les parents de nos jours ont un large choix de petits pots prêts à l’emploi. Parce qu’il s’agit surtout de diversifier le repas de bébé, les marques de nourriture infantile multiplient les recettes riches en fruits et légumes telles les compotes pomme-banane ou les veloutés de petit pois carotte. Pour plus d’exotisme, il existe même des paëllas pour tout-petits. Même si ces petites conserves sont une bénédiction pour les parents, des scientifiques britanniques redoutent qu’elles puissent remplir les conditions nutritives requises pour assurer le bon développement psychomoteur de l’enfant.

Plus de 450 produits industriels

Pour prouver que les aliments d’origine industrielle ont moins d’apport nutritif que les plats « faits maison », les chercheurs ont réalisé entre 2010 et 2011 une étude comparative des caractéristiques nutritionnelles de plus de 450 produits industriels ou bio. D’après les résultats publiés dans les Archives of disease in childhood, la valeur nutritionnelle des aliments sucrés et salés pour nourrissons commercialisés en Grande-Bretagne n’égalise pas celle des aliments préparés à domicile avec des produits naturels (purée de pommes de terre&poulet, compote de pomme), celle du lait maternel et du lait maternisé.

Pour arriver à de telles conclusions, les scientifiques l'Université de Glasgow se sont intéressés aux apports énergétiques, à la présence de matières grasses, de glucides, de sucre, de fer, de sel ou de calcium dans une portion de 100 g de petits pots industriels et de plats « faits maisons ». Parmi les 462 produits comparés, 364 étaient des petits pots prêts à consommer, 45 étaient surtout des amuse-gueules secs de type biscottes, 44% étaient destinés aux nourrissons à partir de 4 mois et 65% étaient sucrés.