Le guide de votre bien-être à domicile

Repas de bébé

Actualités

Repas : les parents sont moins intransigeants envers les plus petits

Selon une étude réalisée par une organisation professionnelle spécialisée pour la nourriture bébé, Nutri-bébé, les parents cèdent facilement aux caprices des petits lorsqu’il s’agit de les faire manger. Les petits ne font qu’à leur tête. S’ils veulent manger devant la télé, ce n’est pas grave. S’ils n’aiment pas les légumes, il y a les viandes et les pâtes. S’ils ont faim, ils ont toujours quelques choses à grignoter. Toutefois, cette attitude inquiète les professionnels car il en va de la santé, présente et future, de l’enfant.

Les parents veulent à tout prix éviter les conflits, c’est pourquoi, le repas est toujours une affaire de négociation avec l’enfant et c’est toujours l’enfant qui gagne. D’après l’étude de Nutri-bébé, ce comportement est de plus en plus visible chez de nombreux parents. Dans 86% des cas, ce sont les mères qui préparent le repas des enfants et les mères actuelles sont plus ‘ cool’ à table qu’elles ne l’auraient été il y a 10 ans. Aujourd’hui, les mères passent moins de temps avec leurs enfants donc le moment du repas reste un moment de complicité. C’est pour cette raison que le plaisir de l’enfant passe avant tout.

Toutefois, 30% des mères restent inflexibles concernant la nourriture. Elles ne forcent pas mais proposent la même nourriture quelques heures après ou bien le lendemain jusqu’à ce que l’enfant accepte. Selon le pédiatre Alain Bocquet, cette technique est plus recommandée mais il faut proposer l’aliment dans une ambiance plus complice et calme. Cette démarche aide l’enfant à diversifier ses goûts alimentaires et à se confronter à sa future vie d’adulte. En effet, la palette alimentaire se définit tôt pour de nombreux enfants, donc il faut présenter un aliment refusé au moins huit fois avant qu’il l’accepte.