Le guide de votre bien-être à domicile

Repas de bébé

Actualités

Un enfant qui ne mange pas ou qui est capricieux : que faut-il faire ?

Bébé fait la fine bouche à la maison et préfère le yaourt au chocolat à l’assiette de légumes qu’il a l’habitude de manger pourtant d’ordinaire. Et pas la peine de le forcer, quand il décide de ne pas manger c’est qu’il n’y a vraiment rien à faire. Dans ce genre de cas, il faut tenir compte de certaines situations au quotidien par exemple : bébé mange-t-il généralement de tout avec gourmandise ? Oui. Bébé ne montre-t-il pas de préférence pour le sucré ou le salé ? Non. Bébé n’est-il pas malade. Non. Bébé mange-t-il convenablement chez les autres ? Oui. Bébé fait seulement ce genre de comédie avec les parents ? Oui. Là la situation devient vraiment stressante pour les parents, faut-il le priver de dessert ou pas. « Si tu ne manges pas, tu seras privé de dessert ! ». Cette phrase on l’a tous entendu un moment de notre vie et quand on est parent, on a aussi tendance à la ressortir.

Pour de nombreux spécialistes, la nourriture ne doit pas faire l’objet d’un chantage, ni s’inscrire dans un contexte de punition ou de récompense. Manger est un besoin. Priver de dessert un enfant n’aurait en conséquence aucun sens. Néanmoins, au-delà du discours véhiculé par les spécialistes de l’enfance et de la nutrition que d’aucuns qualifieront de bien-pensant, une autre voix se fait entendre. De nombreux parents, et même quelques professionnels, avouent ainsi qu’il peut parfois être nécessaire de montrer à un enfant l’importance que revêt un repas équilibré, en lui refusant son dessert tant qu’il n’aura pas goûté au plat principal. Après tout, on ne peut se nourrir uniquement de yaourt au chocolat, non ?