Le guide de votre bien-être à domicile

Repas de bébé

Actualités

Alimentation de votre bébé : laissez-le manger avec les doigts !

Une recommandation surprenante qui peut faire sourire tant elle va à contresens des règles de savoir-vivre que l’on souhaite transmettre à nos enfants : laisser l’enfant en bas âge manger avec les doigts. Une étude menée par les chercheurs de l’Ecole de psychologie de l’Université de Nottingham en Grande-Bretagne a révélé que les enfants qui gèrent seuls leur diversification alimentaire et mangent avec les doigts auraient tendance à choisir des aliments plus sains en grandissant et éviteraient ainsi les risques d’obésité.

Cette étude a été publiée dans The British Medical Journal et a été menée sur 155 enfants âgés de 20 mois à 6 ans et demi. Une étude basée sur un questionnaire rempli par les parents.

Parmi ces enfants, 92 d’entre eux ont été soumis à la méthode du “baby led weaning” qui signifie “bébé se sèvre seul”, méthode qui consiste à permettre au bébé de piocher seul, avec ses doigts, de la nourriture à la texture fondante ; tandis que les 63 enfants restants ont été nourris avec des aliments réduits en purée, à la petite cuillière.

Résultat : les chercheurs ont trouvé que les enfants qui mangent avec les doigts avaient tendance à manger des glucides (pâtes, pain, etc.) tandis que les bébés nourris à la cuillère préfèraient les aliments sucrés. La raison serait toute simple : les glucides étant présentés en morceaux, ils ont l’intérêt d’éveiller la curiosité des bébés par leurs différentes textures.... des textures que l’on ne retrouve pas lorsque l’aliment est réduit en bouillie puis servi au bébé à la cuillière.

Autre constat des chercheurs : le groupe des enfants nourris à la cuillère comprenait plus d’enfants obèses que l’autre groupe (8 enfants contre 1). La méthode du “baby led weaning” aurait donc une approche plus positive et donc un impact sur les futures préférences alimentaires des enfants. L’étude souligne également qu’une diiversification alimentaire prononcée contribuerait à lutter contre l’obésité infantile.