Le guide de votre bien-être à domicile

Repas de bébé

Les petits-pots : avantages, inconvénients et préparation

repas bébé

© BlueOrange Studio - Fotolia.com

Les petits-pots sont aujourd'hui incontournables dans l'alimentation de bébé. Faciles à préparer et sûrs, il semblent être idéals, mais peuvent aussi présenter quelques inconvénients.
  1. Le petit-pot, une conserve surveillée
  2. Les avantages des petits-pots
  3. Les inconvénients des petits-pots
  4. Préparer et réchauffer les petits-pots

Le petit-pot, une conserve surveillée

Le petit-pot est un aliment en conserve, qui fait l'objet de soins minutieux, de la part des fabricants. En effet, la législation apporte des garanties précises au niveau des matières premières utilisées, de la composition et de l'étiquetage. Les aliments utilisés pour confectionner les petits-pots sont tous rigoureusement surveillés : leur teneur est limitée en nitrate, en résidus de pesticides, en sucre et en sel.

Les avantages des petits-pots

Les petits-pots représentent un gain de temps indéniable pour les parents. En effet, le bébé fait 4 repas par jour et la préparation de ces repas demande beaucoup de temps. Les petits-pots sont donc parfaits : pas de préparation, pas de vaisselle et transportables partout. De plus, les aliments utilisés pour les confectionner ne contiennent pas d'additifs, ni de pesticides, et sont adaptés aux besoins nutritionnels journaliers du bébé. Enfin, les petits-pots facilitent l'éducation alimentaire et la diversification, car les gammes sont très variées.

Les inconvénients des petits-pots

Sur le plan nutritionnel, la valeur alimentaire des petits-pots n'est pas toujours satisfaisante. En effet, une purée de viande en petit-pot apporte deux à trois fois moins de protides et de graisses que la même quantité de viande fraiche. De plus, elle contient des sucres alors que la viande de boucherie n'en contient pas. De même, un petit-pot de légumes ou de fruits contient deux fois plus de sucres que la même quantité de purée de légumes ou de compote de fruits, faite maison. Ces différences sont dues au fait que les industriels ajoutent de la farine de céréales ou de l'amidon de pommes de terre dans les petits-pots, pour lier les aliments. Le goût des préparations en petits-pots est également atténué, voire fade, et la taille des récipients n'est pas toujours adaptée au petit appétit de bébé.

Préparer et réchauffer les petits-pots

Même s'ils se conservent longtemps, il est important de vérifier les dates de péremption des petits-pots avant de les donner à votre bébé. Ils doivent être conservés à température ambiante, à l'abri de la lumière. Une fois entamé, il se conserve 24 heures maximum au réfrigérateur. De même, assurez-vous bien que le petit-pot n'a jamais été ouvert, auquel cas il ne faut surtout pas le donner à votre bébé. Les petits-pots se préparent de préférence au bain-marie, en agitant le contenu avec une cuillère. Ils peuvent aussi être réchauffés au micro-ondes, mais il est préférable de recouvrir l'ouverture par un film plastique spécial. Attention, il ne faut jamais ajouter de sel dans un petit-pot, car il contient exactement la dose dont un bébé a besoin.